L’assurance chien : comment ça marche ?

Selon les statistiques, moins de 3% des propriétaires d’animaux de compagnie français ont souscrit une assurance chien. En Grande-Bretagne, ce chiffre est déjà de 40% contre 80% en Suède. L’assurance animalière est utile autant pour le maitre que pour l’animal et en souscrire, c’est faire preuve de prévoyance.

L’assurance chien, pourquoi faire ?

L’assurance chien est utile dans le sens où elle couvre les frais de santé de l’animal en cas d’accident et/ou de maladie. Cela dépend des termes et conditions du contrat choisi. Le budget pour les frais de santé d’un chien peut s’avérer très élevé pour son maitre. 3000 euros sont nécessaires annuellement rien que pour les soins de routine incluant l’identification, la vaccination et la vermifugation. Mais ils sont incontournables pour allonger sensiblement la durée de vie de l’animal et lui garantir une vie agréable, loin des affres de la maladie. C’est en ce sens que l’assurance chien s’avère utile : elle permet de faire des économies tout en prenant soin de la bête. Il s’agit en quelque sorte de mensualiser les dépenses vétérinaires et être ainsi à l’abri d’un coup dur financier qui porterait un coup dur au portefeuille.

Une assurance chien : à quelles conditions ?

Pour pouvoir être souscrit à une assurance chien, l’animal ne doit pas présenter de maladie congénitale, héréditaire, chronique ou récidivante. Si le chien a présenté la même maladie trois fois au cours d’une année, la maladie en question peut être exclue des garanties et cela peut même aller jusqu’au refus d’assurance chien. Pour parer à toute éventualité, il est nécessaire de s’assurer le plus tôt possible, avant que les problèmes ne surviennent. Pour être assuré, un chien doit aussi être vacciné contre la maladie de Carré, la parvorivrose et l’hépatite ainsi que la leptospirose. Si vous recherchez une solution santé de qualité pour votre assurance chien, aller sur le site suivant afin d’étudier votre recherche : http://www.bioam.fr/comparateur-assurance-chien/